Blog

Comment choisir le statut juridique d’une entreprise de plomberie ?

Rate this post

Les activités d’un plombier peuvent être exercées sous la forme d’une entreprise ou comme étant un entrepreneur libre. Mais veuillez noter qu’il s’agit d’un travail réglementé, donc vous devez comprendre et respecter les statuts fixés par la loi pour pouvoir l’appliquer. Pour lancer une entreprise de plomberie, il faut déjà passer par de nombreuses étapes, allant du statut juridique à l’immatriculation de votre entreprise. Ce domaine ne cesse d’être convoité par les jeunes, alors comment démarrer une entreprise de plomberie ? Et quelles sont les étapes à suivre ?

Qui peut lancer une entreprise de plomberie ?

Il y a des risques dans le métier de la plomberie, un plombier doit toujours prendre ses précautions en s’approchant des installations électriques et équipements de gaz. Par conséquent, ce métier est réglementé et certaines conditions sont requises pour l’exercer. Comme toute entreprise de travaux de bâtiment, pour pouvoir démarrer une entreprise de plomberie, il faut au préalable :

  • Disposer d’un diplôme de plomberie agrée par l’état.
  • Posséder au minimum une expérience de 3 ans dans le domaine de la plomberie.

Notez bien aussi, que si vous désirez rajouter l’activité de plombier chauffagiste, il faut aussi être titulaire d’un diplôme ou une attestation qualifiante. Mais vous pouvez commencer une formation, une fois que l’entreprise est lancée.

Comment choisir la forme juridique d’une entreprise de plomberie ?

L’étape la plus importante dans la démarche à suivre pour démarrer une entreprise de plomberie est le choix de la forme juridique, ce statut couvrira votre société vis-à-vis de la loi et vous permettra d’exercer votre travail le plus normalement possible. Il existe de nombreuses formes juridiques pour votre future entreprise, le choix le plus adapté se fera en fonction de votre :

  • Envie de partager les gains avec d’autres associés ou non.
  • Souhait de collaborer en groupe avec d’autres plombiers ou sous-traitant.
  • Budget initial et les ressources que vous mettrez pour l’entreprise.
  • Envie d’unifier ou bien détacher le patrimoine personnel de celui de votre entreprise.
  • Couverture sociale et vos cotisations dans les impôts.

Il faut savoir qu’exercer le métier de plomberie sous le statut d’une entreprise est plus bénéfique si vous désirez investir dans des projets plus importants ou que vous souhaitez recruter d’autres plombiers et salariés. Le choix de démarrer une entreprise avec d’autres associés vous permettra de partager éventuellement les pertes et les gains. En réalité, vous avez l’embarras du choix au moment d’opter pour le statut juridique, vous pouvez choisir entre la SA, la SNC, la SAS ou la SARL. Il suffit seulement de bien étudier les avantages et les inconvénients de chaque motif.

Les besoins nécessaires pour la création d’une entreprise de plomberie

Si vous comptez lancer votre propre entreprise en plomberie, avant toute chose, il faut choisir l’endroit et le recrutement du personnel avec une expérience qui doit vous préoccuper. Les personnes qui ont un savoir-faire dans ce métier se font rare dans certaines villes. Vous pouvez vous rapprocher des établissements d’emploi afin de trouver les bons éléments à votre édifice. Le choix d’un bon personnel compétent est primordial pour l’évolution de votre entreprise, les grandes sociétés optent toujours pour la qualité et la durabilité de leurs salariés. En ce qui concerne la logistique et l’équipement, la liste n’est pas trop longue, en priorité, une entreprise de plomberie doit avoir :

  • Un matériel et outillage spécialisé et de qualité pour éviter de retarder vos chantiers et installations.
  • Des équipements bureautiques comme les armoires, les bureaux et les ordinateurs afin de gérer la partie administrative et commerciale de l’entreprise.
  • Bien évidemment, comme déjà souligné, une charte juridique qui est indispensable et qui est composée de bons de commandes, les contrats de travail, les attestations, etc.

A lire : Quel outil rotatif multifonctionnel approprié pour un bricolage à domicile ?

Les frais à prévoir pour créer une entreprise de plomberie

Que ce soit pour créer une entreprise avec actions ou en entreprenariat, calculer le coût des frais qu’elle va engendrer est une étape très délicate. Par exemple, pour une entreprise de plomberie de 10 salariés, il faudra prévoir diverses charges :

  • La location de votre domiciliation et les frais associés comme l’internet, le téléphone et l’électricité.
  • Les frais réservés à votre politique de marketing (Publicité, enseignes numériques, autocollant publicitaire… ).
  • Les premiers salaires de votre personnel.
  • Un budget dédié spécialement à l’entretien des machines, les véhicules et éventuels travaux d’aménagement.
  • Le budget nécessaire pour réaliser la partie administrative de l’entreprise et les frais de notaire notamment.